$miroir$
Pour Votre Information - La Lettre de Francis NIZET, Conseiller élu à l'Assemblée des Français à l'Etranger
Septembre 2011 - Lettre n°6
S'abonner - Se désabonner
Vu sur le blog
Le lien du jour
Les cours du CNED disponibles gratuitement du CP à la classe de Terminale.
Le chiffre à retenir
44,3%
C'est la part des Français binationaux vivant à l'étranger qui contribuent, par leurs origines, et de façon déterminante au rayonnement de notre pays.(ils sont 22,5% en Asie-Océanie).
La citation
"Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles."
Oscar Wilde.
Edito
Illustration Chers compatriotes,

Une légende indienne raconte que dans les temps anciens l'Empereur Shiram demanda à Sissa ben Daher, l'inventeur des échecs, comment il pourrait le remercier des plaisirs que lui procurait ce magnifique jeu.
Le savant répondit qu'il se suffirait d'un grain de riz placé sur la première case de l'échiquier qui en deviendrait deux sur la seconde et ainsi de suite et qu'il prendrait donc, en guise de récompense, le tas de riz qui se trouverait sur la soixante quatrième et dernière case de l'échiquier.

L'Empereur furieux crut à une plaisanterie ou à de la provocation ! Le modeste sujet avait une si belle occasion de devenir riche et il ne réclamait que quelques sacs de céréales ! Notre puissant savait surtout bien mal compter car c'est une immense montagne de riz, correspondant à des milliers d'années de production mondiale, qu'il lui fallait maintenant honorer ! Ce qu'il ne sut pas faire évidemment.

De nos jours, à l'heure de "la société de l'information", dans nos ordinateurs, les "bits" et les "octets" ont remplacé les cases de notre échiquier. Les mémoires de masse de nos ordinateurs contiennent des milliards d'octets quand l'échiquier de Sissa n'en disposait que de huit... Nous ne croulons donc pas sous des montagnes de riz mais sous des torrents d'informations codées par nos milliards d'ordinateurs connectés entre eux pour déverser, sur les apprentis sorciers que nous sommes, des tsunamis de textes, d'images et de vidéos qui déferlent et nous inondent par le canal impitoyable de l'internet.

Je me suis fixé, dans le modeste exercice de mon mandat d'élu, entre autres missions, celle de participer à votre information en ce qui concerne vos droits et devoirs de Français établis hors de France avec la souci de vous en livrer un filet plus rassurant et confortable.
Vous faire savoir que l'information recherchée existe et vous dire où la trouver tel est le but que je me suis assigné. Cette lettre essaie de répondre, je l'espère, à ce souci.

Votre élu joue ainsi le rôle de "passeur d'infos", comme aurait pu l'écrire Arthur Rimbaud tout autant que celui de "pointeur" d'infos. Parcourir rapidement la Lettre et aller pointer, à la carte, les informations qui vous concernent et vous intéressent et laisser de côté les autres. Telle est pensée son ergonomie.

Dans ce numéro, vous pourrez vous rendre compte que l'Assemblée des Français de l'étranger se préoccupe activement, et ce depuis plus de 60 ans, de tous les secteurs de votre vie quotidienne à l'étranger que ce soit de votre droit électoral, de la scolarité de vos enfants ou de votre fiscalité. Elle se réunira une nouvelle fois en session plénière fin septembre à Paris. J'y serai présent pour y défendre vos intérêts fermement.
Je vous souhaite donc une bonne lecture.
Bien cordialement et à votre service.
Et que l'info passe !
Dossiers de bourses scolaires et de prise en charge des frais de scolarité : les dates de dépôt repoussées.
Illustration 300 000 élèves sont scolarisés dans le réseau de l'enseignement français à l'étranger dont 110 000 élèves français. Parmi ces derniers ce n'est pas moins de 23 077 boursiers de l'Etat français qui ont reçu en 2010 une aide à la scolarité pour un total de 72,12 millions d'euros soit un coup moyen de 3125 euros par élève.
De la même façon, 6043 élèves français en classe de seconde, première et terminale ont été pris en charge pour un montant de 27,66 millions d'euros et un coût moyen de 4577 euros.
Près de 30 000 élèves français voient donc ainsi leur scolarité payée partiellement ou totalement par l'Agence de l'Enseignement Français à l'Etranger. Pour accéder à ces deux types d'aide, bourse scolaire ou prise en charge (PEC), il faut remplir les conditions d'octroi et déposer chaque année un dossier auprès de son établissement scolaire.

Par télégramme en date du 18 juillet 2011 les postes consulaires et les établissements scolaires à l'étranger ont reçu des instructions de l'AEFE,qui, en raison de la parution très tardive des instructions due à la publication, le 9 mai, du décret fixant le plafonnement de la prise en charge des frais de scolarité à compter de l'année 2011/2012, leur demandant, en accord avec le ministère des affaires étrangères et européennes, de reporter la date limite de dépôt des dossiers de bourses scolaires et de prise en charge afin de ne pas pénaliser les familles.

Aussi les postes sont invités à recevoir et à instruire toutes les demandes qui seraient présentées par les familles déjà installées dans le pays au 1er janvier 2011 selon le calendrier local fixé pour leurs travaux de seconde commission locale.

Aucun rejet ne sera donc proposé pour ces demandes dès lors qu'elles auront été reçues avant la date limite de dépôt des dossiers en seconde commission. Adressez-vous donc sans plus tarder à votre établissement ou au consulat pour connaître ces nouvelles dates de dépôt.

Télécharger le rapport parlementaire sur la PEC.
Argumentaire du Sénateur del Picchia sur la PEC.
En 2012, des échéances électorales importantes pour les Français de l'Etranger.
Illustration Trois échéances électorales sont programmées dans les prochains mois:
Dans un premier temps, c'est le Sénat qui sera renouvelé ce 25 septembre de moitié. Au total 170 sénateurs seront élus par les grands électeurs. Pour les Français de l'étranger, 6 sièges de Sénateurs des Français établis hors de France sont à pourvoir. Ils seront élus par les 155 conseillers à l'Assemblée des Français de l'Etranger, au scrutin proportionnel. J'y apporterai ma voix.

Ensuite, les Français de l'Etranger pourront participer au scrutin présidentiel les 22 avril et 6 mai 2012. Mais ils pourront aussi, et ce sera la première fois, élire leur député les 3 et 17 juin 2012 dans 11 circonscriptions qui découpent le monde en quartiers inégaux. Les électeurs de l'étranger qui pèsent en nombre davantage que les électeurs des DOM-TOM réunis seront ainsi représentés par 12 Sénateurs au Sénat et 11 députés à l'Assemblée Nationale, ce qui permettra encore davantage de faire entendre leur voix à Paris.

Pour voter depuis l'étranger, il est important de vérifier auprès de son consulat avant le 31 décembre 2011, qu'on est bien inscrit sur les listes électorales et qu'on a bien demandé de voter depuis l'étranger pour les présidentielles ce qui entraîne de même pour les législatives.

Le lien officiel pour les élections à l'étranger.
Télécharrger la carte des 11 circonscriptions de l'étranger.
La visite d'Alain Juppé en Chine, mon courrier sur la situation des Français dans ce pays.
Illustration Le Ministre d'Etat, Ministre des Affaires Etrangères et Européennes, effectuait du 13 au 14 septembre 2011 une visite officielle en Chine. A Pékin, il s'est entretenu avec M. Wen Jiabao, Premier ministre. Il a aussi inauguré l'année de la langue française en Chine, dans le cadre des années linguistiques croisées décidées par le Président de la République. Le ministre d'État a également effectué un déplacement dans la province du Guangdong, afin d'inaugurer l'Institut franco-chinois de l'énergie nucléaire.

J'ai profité de son passage pour lui adresser un courrier résumant l'essentiel des préoccupations des Français résidant et travaillant en Chine.

Mon courrier à Alain Juppé.
Le discours d'Alain Juppé à la Conférence des Ambassadeurs.
Le discours d'Alain Juppé dans le cadre de l'année de la langue française en Chine.
Un petit coup de pouce à un Français de l'étranger.
Illustration Comme dans chaque numéro de la Lettre, une demande d'emploi d'un jeune Français de l'étranger.
Jeanne est titulaire d'une licence LEA en anglais, russe et chinois. Elle recherche un poste comme chargée de mission, chargée de communication ou comme attachée commerciale dans une ambassade, une organisation internationale ou européenne. Ayant été expatriée d'abord en Chine, puis à Moscou, elle est mobile sur le plan international.

Contact : guerin.jane@gmail.com
L'association du mois : l'Association des Familles Franco-Chinoises.
Illustration Créée en décembre 2009, l'AFFC a pour mission de réunir, d'informer et de représenter les familles franco-chinoises de la circonscription consulaire de Shanghai. La plus importante d'Asie, cette communauté représente désormais entre 20 à 30% de la communauté francaise et sa proportion ne fait que croitre.

Forte de plus de 500 membres, l'AFFC de Shanghai organise des conférences sur des thèmes divers tant les préoccupations et attentes des familles sont multiples. Education, enseignement bilingue voire trilingue, choix de la scolarité, bi-culturalité, droit de la famille franco-chinoise (mariage, divorce, déplacement d'enfants, transmission du patrimoine), santé, prévoyance, retraite, visas et titres de séjour pour les conjoints, accès à la nationalité française etc. sont les interrogations récurrentes des familles. Pour rencontrer les membres, soutenir les actions, proposer une conférence ou une sortie familiale, contacter :
Gwenola Coupé, Présidente et membre fondateur info@affc-shanghai.com

Le site internet de l'AFFC.
Mon représentant permanent à Shenyang : Marcel Giberti.
Illustration Ma circonscription étant très vaste et comportant douze postes consulaires, je suis relayé auprès de chacun d'eux par un représentant permanent que j'ai désigné auprès de l'Ambassadeur ou du Consul.

Marcel GIBERTI est un ancien de la Marine Nationale française. Il en a gardé la passion du modélisme des sous-marins. C'est aussi un pêcheur confirmé à qui on n'apprend plus les finesses de cet art de la patience. A l'issue de sa mission, il a travaillé sur de nombreux chantiers à l'export et dernièrement en Chine sur deux chantiers comme responsable de site. Chef d'équipe sur une ligne de galvanisation à Dalian, il réside désormais à Shenyang où il est chef d'îlot. Il a beaucoup contribué à apaiser les inquiétudes des Français résidant dans les trois provinces du ressort de Shenyang lors de l'accident nucléaire de Fukushima. Marié à une charmante épouse chinoise, il est aussi papa d'un grand garçon de 23 ans.
Facebook Linkedin Twitter
Vous recevez cette lettre d'information suite à votre inscription sur les listes consulaires ou sur le site nizet-afe.typepad.fr.
Si ce message vous a été transmis et que vous souhaitez vous abonner, vous pouvez le faire en cliquant ici.
Ce message vous est parvenu grâce à Splio
Il a été envoyé par Francis NIZET à $email$.
Pour vous désabonner, cliquez sur ce lien : désabonnement.
Consultez notre politique d'utilisation !
Splio eMarketing Services