$mirror$

  
Juin 2017 
Le Post

photo Internet est devenu indispensable dans notre vie quotidienne, infrastructure économique essentielle mais surtout espace de liberté, d’échange et de partage. Certains se souviennent de la formidable révolution du Web initiée par Mosaic il y a 25 ans qui a ouvert l’accès pour tous à une nouvelle bibliothèque d’Alexandrie numérique.

Si internet a été bâti sur une architecture distribuée et décentralisée, garante de résilience, de liberté et d’innovation, l’émergence d’acteurs importants dans la chaîne technique et informationnelle, crée aujourd’hui un risque potentiel de nouveaux points de contrôle.

Le législateur européen a, dans son règlement sur l’internet ouvert de 2015, consacré ce principe cardinal de liberté d’accès et de diffusion des informations et contenus, d’utilisation et de fourniture des applications et services sans discrimination, par l’intermédiaire de leur service d’accès à internet en imposant aux opérateurs des obligations de neutralité des réseaux, sous contrôle des régulateurs nationaux.

L’Arcep, avec ses homologues européens, s’engage résolument dans cette tâche. Elle a publié le 30 mai un premier rapport sur l’état d’internet en France qui traite de cet enjeu majeur.

Philippe Distler, membre du collège de l'Arcep

-


La régulation en action

L’Arcep publie son rapport d’activité et rend compte de l’avancée de sa feuille de route stratégique !

Entrée en vigueur du règlement européen sur l'internet ouvert, loi pour une République numérique, loi sur les Autorités administratives indépendantes (AAI) et loi Montagne...

Pour l'Arcep, l'année 2016 a été marquée par des évolutions réglementaires et législatives ayant des conséquences directes sur le périmètre de ses missions. L'Arcep s'est aussi vu confier de nouveaux instruments de régulation et pouvoirs d'enquête. Le rapport d'activité fait le point sur ces nouveautés et adapte son format en trois tomes pour répondre aux obligations de reporting de l’Autorité.

En janvier 2016, l'Arcep présentait aussi les conclusions de sa revue stratégique, sous la forme d'une feuille de route et clarifiait sa doctrine « pro-investissement ». L'année 2016 fut celle de la mise à l'épreuve de cette feuille de route, de ces nouvelles priorités, le tout dans une logique d'État-plateforme poursuivie par l'Autorité. L'occasion de dresser le bilan des avancées réalisées sur les quatre piliers, les trois modes de régulation et les douze chantiers identifiés :

- quatre piliers pour son action : l'investissement dans les infrastructures, des territoires connectés, l'internet ouvert et un prisme pro-innovation ;

- trois nouveaux modes de régulation : bâtir une régulation par la data, co-construire la régulation et jouer un rôle d'expert neutre dans la numérique et le postal ;

- et douze chantiers à mener en priorité.

Retrouvez le point d'étape sur les 12 chantiers de la revue stratégique de l'Arcep au sein de son rapport d'activité.

#telconomics | #itinérance | #investissementsrecords | #monreseaumobile | #BEREC | #internetouvert | #IoTArcep

L’édito du rapport d’activité, par Sébastien Soriano, président de l’Arcep et du BEREC 2017
Le rapport d'activité de l'Arcep
Retour sur l'année 2016 de l'Arcep en 2 minutes


       
 Chiffre

Demain en chiffres
Le e-commerce en France devrait croître de 60% d'ici 2020, pour atteindre 90 milliards d'euros et représenter environ 6,5% de la consommation totale des ménages. (source : Xerfi)
Un chiffre à retrouver dans l'étude publiée conjointement par l'Arcep et la DGE sur le marché du colis.


En vue  

Mariya Gabriel, future commissaire européenne chargée du numérique

La bulgare Mariya Gabriel doit remplacer, d’ici le mois de juillet, Günther Oettinger, devenu commissaire européen au Budget, au poste de commissaire au Numérique. Les députés européens des commissions Culture et Industrie l’ont auditionnée le 20 juin.

photo
 
 
carte     

Ailleurs dans le monde
La concurrence comme levier du développement de la connectivité et l’attachement à la neutralité du net

Un sommet commun sur le thème de la connectivité entre le BEREC et les réseaux de régulateurs de l’Est de l’Europe (EaPeReg), des pays d’Amérique latine (REGULATEL) et du pourtour de la Méditerranée (EMERG), s’est tenu le 31 mai dernier au Portugal. Au total, 45 régulateurs du monde entier y étaient représentés.

Ils ont échangé sur les investissements nécessaires pour assurer la connectivité de leurs régions, les problématiques liés aux fréquences et sur les défis à relever en matière de neutralité de l’internet. Une déclaration commune a été signée à l’issue du sommet. Les régulateurs y affirment leur soutien à la concurrence comme levier du développement de la connectivité. Ils ont également rappelé leur attachement à la neutralité d’internet, en reconnaissant le droit pour chacun d’accéder et de distribuer des contenus ou des applications de son choix, sans discriminations, blocages ou ralentissements injustifiés.

La déclaration commune

    


Arcep like

L'Arcep like

Le Manifeste du CNNum

Traducteur, vigie et éclaireur des transformations numériques ! C’est ainsi que se définit le Conseil national du numérique dans son Manifeste publié il y a quelques jours.

Via cette profession de foi, le CCNum appelle à la nécessité d’agir à l’échelle européenne et à enrichir ses modes d’actions par l’intelligence collective (concertations, mise en place d’un lieu d’échange direct et d’information à destination des élus, entrepreneurs, chercheurs et citoyens).

Le manifeste du CNNum

   

Tout terrain

Se préparer à l’arrêt du téléphone classique

Tout terrain À partir de fin 2018, Orange va progressivement faire évoluer la téléphonie fixe traditionnelle en arrêtant son réseau téléphonique commuté (RTC) remplacé par la technologie IP.

Les particuliers, mais aussi les entreprises doivent se préparer à cette transition : recenser leurs usages, analyser leurs besoins et faire évoluer leur matériel (fax, alarmes, etc.). Pour les aider, la Fédération française des télécoms vient de publier un guide pédagogique.

L’arrêt du RTC est une opportunité pour les PME clientes de migrer vers la fibre, lorsque celle-ci est disponible.

L’Arcep veille à ce que l'ensemble des utilisateurs puisse anticiper ce changement : elle a imposé à Orange un préavis de cinq ans entre l’annonce de l’arrêt du RTC sur une zone donnée et la fermeture technique effective du service ; une première fermeture technique qui n’arrivera pas avant 2022.

L’Arcep s’assure que les conditions de cette transition technologique permettent l'exercice d'une concurrence effective et loyale entre tous les opérateurs. Elle organise à cette fin, depuis 2015, des échanges techniques entre les opérateurs sur le sujet.

Le livre blanc et la plaquette pédagogique de la FFT
Le guide de l’Arcep pour les TPE/PME : « Comment choisir une offre télécoms pour mon entreprise ? »
La consultation publique de l’Arcep sur ses perspectives de régulation des marchés pertinents de l'accès au service téléphonique (VGAST) et du départ d'appel en position déterminée



Bien dit trait

« Les régulateurs indépendants sont les remparts contre la vague des populismes qui gagnent l’Europe. Leur indépendance permet d’améliorer la décision politique. »

Jean Tirole, économiste, lauréat du prix Nobel d’économie en 2014, lors de la conférence anniversaire des 20 ans de l’Arcep et du GRI « RegTech is the new GovTech : la régulation réinventée », dont les Actes viennent d’être publiés.

Les Actes de la conférence anniversaire de l'Arcep et du GRI


Pendant ce temps, à Bruxelles...

La fin du roaming en Europe, un rêve devenu réalité !

Depuis le 15 juin et après plusieurs années de négociations (lire Le Post n°9 « L’Arcep raconte »), il est désormais possible d’appeler sans frontières en Europe !

Concrètement, appels, SMS et MMS passés depuis les pays de l’Union européenne seront décomptés sans frais supplémentaires, comme si l’abonné était en France. Afin de limiter de potentiels abus, l’usage de la data pourra être plafonné par l’opérateur et au-delà d’un certain seuil, un surcoût (plafonné) pourra être facturé. C’est une étape majeure vers le renforcement du marché unique numérique, mais aussi pour les clients outre-mer lorsqu’ils se déplacent au sein du territoire national.

L’Arcep sera particulièrement vigilante au respect, par les opérateurs, de leurs nouvelles obligations. Au sein du BEREC, les régulateurs européens veilleront à assurer la mise en œuvre cohérente de ces règles dans l’Union européenne.

En savoir plus

Eu


L'Arcep raconte

Photo Alors que le marché des télécoms d’entreprises est en pleine évolution, avec de nouveaux acteurs et de nouvelles offres à venir, l’Arcep s’associe à l’effort national d’accompagnement de la numérisation des TPE-PME.

A l’issue des « atelier entreprises » organisés par l’Arcep en 2015, les avis des participants étaient unanimes : les TPE/PME souffrent d’un manque d’information et de conseils clairs pour choisir une offre télécoms adaptée à leurs besoins. Pour y remédier, l’Arcep s’est rapprochée du MEDEF, de la CPME et de l’AFUTT afin d’élaborer en commun un guide pédagogique listant les questions à se poser et donnant des conseils pour changer d’opérateur télécoms. Après plusieurs mois de travail, le guide a été publié il y a deux semaines et diffusé à la presse spécialisée. Reste à le diffuser aux TPE/PME : pour ce faire, les associations professionnelles ainsi que la Direction générale des entreprises seront des relais clés.

Au-delà, les équipes de l’Arcep continuent de se mobiliser. Elles sont régulièrement en contact avec le Médiateur des Entreprises ou la DGCCRF. Nous prévoyons également d’actualiser le guide en fin d’année et d’organiser un « atelier entreprises » à l’automne.

Yveline Ruaud
Chargée de mission dans l’unité « Marchés entreprises »


agenda

ON VOUS DONNE RENDEZ-VOUS

Le 4 juillet à Paris
Colloque FIRIP

Le prochain colloque de la FIRIP sera consacré aux solutions haut et très haut débit en ruralité, tels le satellite et la 4G fixe. Il présentera les enseignements des premières expérimentations THD radio ainsi qu’une étude CNES / IDATE quantifiant le nombre de foyers concernés par ce type de solutions.
Avec la participation de Cécile Dubarry, directrice générale de l’Arcep.

Le 5 juillet à Paris
Les Assises du très haut débit

« Un nouvel élan pour le très haut débit », c’est le thème de la 11e édition des Assises du très haut débit organisée par l’agence Aromates. Sébastien Soriano, président de l’Arcep, prendra la parole durant la matinée et répondra à cette question : « Couverture du territoire : comment accélérer l’investissement en France ? ».
En savoir plus

Du 11 au 14 juillet à Nassau
Colloque mondial des régulateurs

L’Union internationale des télécommunications réunit l’ensemble des régulateurs télécoms du monde entier avec le partage d’expérience pour mot d’ordre. Le roaming ou encore les nouveaux paradigmes de régulation seront au cœur des débats qui se dérouleront sur quatre jours à Nassau.
En savoir plus

Les 11 et 12 juillet à Marseille
Subsea Connect 2017

Le marché des câbles sous-marins a son colloque ! Le Subsea Connect 2017 se tiendra les 11 et 12 juillet à Marseille. Une ville qui n’a pas été choisie au hasard, puisque Marseille est le point de départ de nombreux câbles sous-marins.
En savoir plus

« Les câbles sous-marins, outil majeur du net mondial » Cahier de l’Arcep 2012

 

  separateur
L'ARCEP PIVOTE : LE MANIFESTE
L'ARCEP RECRUTE

VERSION WEB


Twitter Page Facebook Page RSS Feed RSS Feed

Me désinscrire

logo-footer